• Cargèse, l'église de rite grec fait face à la paroisse latine.
    Des fresques, des icones et un chœur décoré scintillent dans nos yeux.

    Entrer dans l’église, c'est comme se couper du monde extérieur. Magnifiquement décorée et couverte de peinture de saints et saintes grecques, une voute étoilée de toute splendeur, un jubé en bois magnifique comme on n'en voit plus dans les églises catholiques romaines.

    L’église Saint-Spyridon est une église grecque catholique-hellène dédiée à Saint-Spyridon, évêque chypriote du IIIe siècle, et patron des marins.

    Aujourd'hui encore, environ 300 habitants de Cargèse suivent le culte orthodoxe. Les messes sont dites en Grec ancien.

    Bonne journée, Chris

    Un véritable trésor de Corse...


    3 commentaires
  • La cueillette des champignons est souvent associée à l'automne car certaines espèces poussent alors en abondance. Je ne vous montrerai pas ma récolte (sourire), mais quelques photos de champignons (pas forcément bons mais sympa à photographier, même avec mon iphone). J’ai découvert dans ce bois une ancienne ligne de chemin de fer, de quoi faire un petit clin d’œil à la SNCF…

     

    Bonne journée, Chris

     


    3 commentaires
  • Le col de Bavella est entre Aléria et Sartène. Il est un haut lieu de la Corse du Sud. Ce site grandiose résume à lui seul les particularités du relief de l’île.

    Les aiguilles ont des formes étonnantes et des couleurs qui vont du rouge le plus clair au gris le plus sombre, le tout saupoudré d’immenses forêts.

    Le massif de Bavella est constitué d’une forêt de pin laricio sur les hauteurs, de pins maritimes et de chênes plus bas, auxquels ont été adjoints cèdres et châtaigniers depuis les années soixante au fils des reboisements qui ont succédé aux incendies successifs.

    Sur le col, on y trouve la Statue de Notre-Dame-des-Neiges. Un point de passage du fameux GR20…

    Bonne journée, Chris


    3 commentaires
  • Bonifacio est un endroit les plus beaux de la Corse située à l'extrême sud. Tous les voyageurs qui ont séjourné à Bonifacio en ont gardé un souvenir impérissable.
    Comme Charles Quint ou Napoléon Bonaparte, l’écrivain Antoine Pasquin, dit Valery, a été subjugué par le site de Bonifacio.
    En qualifiant la ville de « capitale pittoresque », il résume en deux mots bien choisis, les sensations fortes et le souvenir extrême qu’offre la « cité des falaises ».

    Bonne journée, Chris


    3 commentaires
  • Ce W-E,  j’expose mes photos, voir l’affiche, si vous avez un peu de temps et que la photo vous intéresse, un petit tour à l’expo…


    3 commentaires