• Le joyau de l’art roman…

    Etant randonneur je n’ai pu qu’apprécier ce village où l’on ressent une quiétude complète même sous un temps pluvieux, mais ne dit-on pas que la pluie n’arrête pas le pèlerin. Des terres austères et sauvages de l’Aubrac, les pèlerins descendaient vers la vallée du Lot avec une étape majeure, ce village. Par milliers, ils affluaient sur la Via Podiensis à la recherche d’eux-mêmes.

    Au bout du chemin, le superbe village médiéval et son abbatiale au splendide tympan reste l’un des plus importants centres d’arts et de spiritualité d’Occident.

    Grâce aux reliques de Sainte-Foy, rapportées d’Agen en 883, Conques est devenu une étape très fréquentée sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, venant du Puy-en-Velay. Aujourd’hui encore, nombreux sont les marcheurs qui empruntent ce chemin historique, faisant étape au cœur du village, où ils sont accueillis par les religieux.


    2 commentaires
  • Avant de parler de l'église Saint-Pierre les Minimes, intéressons nous aux trois grands hommes de la Place de Jaude :

    1) Blaise Pascal :

    Né le 19 juin 1623 à Clermont (aujourd'hui Clermont-Ferrand), en Auvergne, mort le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français. C'est ici, à l'église Saint-Pierre les Minimes que débuta la fameuse expérience de Blaise Pascal (15 novembre 1647) démontrant l'existence de la pression atmosphérique. 

    2) Général Desaix : 

    Un demi-siècle plus vieille que la statue équestre de Vercingétorix avec laquelle elle encadre la place, la statue du général Desaix a longtemps été mal aimée par les Clermontois.

    À l'origine, la statue était plus basse. Elle a été rehaussée pour se trouver à la même hauteur, ou presque, que celle de Vercingétorix. 

    3) Vercingétorix :

    Le plateau de Gergovie est situé à 744 mètres d’altitude à 10 km au sud de Clermont-Ferrand. Le plateau offre un excellent panorama à 360° sur la plaine de la Limagne, sur la chaîne des Puys et les monts du Forez.
    C’est le lieu de la bataille de Gergovie, qui a opposé Vercingétorix aux légions romaines de Jules César en 52 av. J.-C.

    L'église Saint-Pierre :

    L'église se tenait au XIIe siècle à l'emplacement du marché Saint-Pierre. Détruite, Clermont a dû se doter d'une nouvelle église. Au XVII e siècle, le couvent des Minimes (ordre mendiant) a donc été réquisitionné. Ce qui explique qu'à Saint-Pierre ait été accolé le terme les Minimes.

    La place de Jaude 2/2

    La place de Jaude 2/2

    La place de Jaude 2/2

    La place de Jaude 2/2

    La place de Jaude 2/2

    La place de Jaude 2/2

    La place de Jaude 2/2

    La place de Jaude 2/2


    2 commentaires
  • Quand on se promène place de Jaude, on marche sur un cratère volcanique vieux de 150.000 ans. Le maar de Jaude affiche 1,5 km de circonférence. Ses projections magmatiques ont formé la butte du plateau central où trône la cathédrale.  Une place majestueuse et immense de forme rectangulaire avec des jeux de fontaine, entourée de multiples commerces, ceinturée par des voies de tramway avec des espaces verts pour pouvoir se reposer à l’ombre On n’y voit respectivement les statues du  Général Desaix et de Vercingétorix de bout en bout de la place. L’Église Saint Pierre de Minimes qui borde la place est à coup sûr une halte à faire.

    L'Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand est situé en plein cœur de la ville, sur le boulevard Desaix et sur la place de Jaude. Sous l'impulsion de la municipalité dirigée par Amédée Gasquet, il fut construit entre 1891 et 1894. Les travaux ont été dirigés par l'architecte Jean Teillard.

    Les galeries de Jaude sont asymétriques, parce que les constructeurs n'ont jamais pu acquérir le bâtiment adjacent. 


    2 commentaires
  • Les collines environnantes constituent un paléokarst, une formation géologique calcaire comprenant de nombreuses cavités qui furent comblées au fil du temps par du matériel sédimentaire riche en fer. Ce dernier fut ramené à la surface par les paysans du cru à partir du XVIIe siècle afin d’être utilisé dans les forges voisines. Le site des lacets de Mélaire témoigne de manière saisissante de cette activité d’extraction qui était extrêmement difficile puisque les minerons pouvaient descendre jusqu’à une trentaine de mètres pour suivre leur filon.

    Des belvédères ont été lancés au-dessus de deux cavités particulièrement profondes et larges. La première a fait l’objet d’un défrichement afin de laisser apparaître la roche nue. L’autre a été conservée en l'état afin que l’on puisse admirer le biotope particulier qui s’est constitué depuis la fin de l’exploitation il y a plus d’un siècle.

    Joinville en Champagne (7/8)

    Joinville en Champagne (7/8)

    Joinville en Champagne (7/8)

    Joinville en Champagne (7/8)

    Joinville en Champagne (7/8)

    Joinville en Champagne (7/8)


    3 commentaires
  • Entre Joinville et Montier-en-Der se trouve Métallurgic Park à Dommartin-le-Franc,  endroit très pédagogique pour comprendre comment est fabriquée la fonte et les pièces qui sont réalisées.

    Au cœur d'une ancienne unité de production métallurgique, on découvre les secrets de la fonte, des hommes qui y travaillent et l'alchimie d'un haut-fourneau.

    Je vous emmène pour une petite visite…

    Joinville en Champagne (6/8)

    Joinville en Champagne (6/8)

    Joinville en Champagne (6/8)

    Joinville en Champagne (6/8)

    Joinville en Champagne (6/8)

    Joinville en Champagne (6/8)

    Joinville en Champagne (6/8)

    Joinville en Champagne (6/8)


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires