• Cinq photos de mes premiers jours en Corse.

    J’aime le contraste et la profondeur de mes photos que restituent les  nuages et les vagues.

    A bientôt, Chris

    Les photos sont prises sur la Côte Ouest et le centre de l’île…


    7 commentaires
  • Une petite vidéo très réussie, bravo au réalisateur.

    A bientôt, Chris

    Un petit clic sur le lien ci-dessous

    https://player.vimeo.com/video/154888640


    6 commentaires
  • Une petite balade le long de l’Eure de Pont-de-l’Arche jusqu’au petit village de Martot, là où se jette définitivement après canalisation sur environ 10 km, l’Eure dans la Seine. J’ai trouvé des bords de l’Eure très beaux et inconnus pour moi jusqu’à maintenant, sauf du ciel, mais il faut reconnaître la différence.

    Bonne journée, Chris

    Mariage de l'Eure et de la Seine...


    2 commentaires
  • Pour faire suite à ma visite de Notre-Dame des-Arts, cet article vous expose les merveilleux vitraux de l’église.

    Les formes des remplages des vitraux rappellent la danse des flammes. C'est pour cela que Hyacinthe Langlois a nommé cette phase "gothique flamboyant" pour désigner la finesse des sculptures s'élevant vers le ciel.

    Je me suis attardé sur le vitrail du halage, car celui-ci représente bien le nœud des rivières « Seine et  Eure ».

    Bonne journée, Chris

    Vitraux de Notre-Dame-des-Arts (Eure)...

    Vitraux de Notre-Dame-des-Arts (Eure)...

    Vitraux de Notre-Dame-des-Arts (Eure)...

    Vitraux de Notre-Dame-des-Arts (Eure)...

    Vitraux de Notre-Dame-des-Arts (Eure)...

    Vitraux de Notre-Dame-des-Arts (Eure)...

    Vitraux de Notre-Dame-des-Arts (Eure)...


    4 commentaires
  • Au cours de mes prises de vues pour finaliser un album photographique, je suis tombé sur la très belle église Notre-Dame des-Arts sise à Pont-de-L’arche. Dans cette église j’ai photographié deux statues, en rentant chez moi par curiosité j’ai recherché l’origine de la tradition du 25 octobre célébrant Saint Crépin et son frère Saint Crépinien (deux martyrs du IIIe siècle), par les Églises chrétiennes (catholiques et orthodoxes).

    Voici leur vie qui n’est uniquement connue que par la tradition…

    Crépin et Crépinien, venus de Rome, étaient chrétiens et cordonniers à Soissons. Ils fabriquaient des chaussures pour les pauvres, qu'ils ne faisaient pas payer, et pour les riches qui appréciaient leur production.

    En 285 ou 286, ils furent dénoncés et conduits devant l'empereur Maximien de passage dans le nord de la Gaule. L'empereur leur ordonna d'abjurer leur foi, ce qu'ils refusèrent vivement. Maximien les fit alors torturer par Rictiovarus, un de ses plus cruels exécuteurs. Celui-ci leur fit enfoncer des roseaux pointus sous les ongles, mais les roseaux jaillirent des mains des saints et vinrent blesser les bourreaux. On les précipita ensuite dans une rivière, avec une meule attachée à leur cou mais ils flottèrent à la surface sans se noyer. Puis l'empereur les fit jeter dans une citerne remplie de plomb fondu, mais une goutte de plomb rejaillit dans l'œil de l'exécuteur qui fut éborgné, tandis que Crépin et Crépinien en sortaient indemnes. Finalement, après qu'ils eurent résisté à plusieurs autres supplices, Rictiovarus les fit jeter dans de l'huile bouillante d'où deux anges vinrent les sortir, tandis que lui-même s'y jetait de rage. Crépin et Crépinien furent finalement décapités le lendemain.

    Leurs tombes se trouvent dans l'église de San Lorenzo in Panisperna à Rome.

    Ils sont célébrés le 25 octobre, jour de la Bataille d’Azincourt  gagnée par Henri V d’Angleterre en 1415 pendant la guerre de Cent ans.

    Bonne journée, Chris

    Saint-Crépin et Saint-Crépinien...

    Saint-Crépin et Saint-Crépinien...


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires