• Balades, pêche et bon barbecue, rien de tel pour passer de bons moments entre amis.

    Bientôt le retour…

    Bonne journée, Chris


    3 commentaires

  • 6 commentaires
  • Avec mes amis Normands, j’ai découvert un jardin avec des sculptures magnifiques, je vous les présente. Mais en préalable un peu d’histoire de ce lieu.

    Inaugurée en décembre 2013, ce nouvel espace est une invitation à la flânerie, un havre de quiétude, en plein cœur du centre historique d’Honfleur.

    Mêlant histoire, culture et promenade au fil de l’eau, avec un côté zen qui inspire la sérénité.

    Situé sur un bras de la Claire, le jardin comprend de nombreux promontoires et points de vue sur le cours d’eau, dont la mise en valeur est maximale.

    Ce parc urbain de 7 000m² a été conçu et aménagé par les différents services municipaux : jardiniers, maçons, menuisiers, électriciens… Les équipes des services techniques ont veillé à réutiliser les matériaux trouvés sur place pour faire les restaurations, ainsi les murets conservent un aspect vestige.

    En effet lors de la rénovation, des vestiges des anciennes tanneries ont été mis à jour. Cette activité était installée à cet emplacement pour profiter des deux cours d’eau.

    On peut désormais admirer dans le jardin des bacs de teinturier et tout un réseau de canaux.

    L’artiste Annick Leroy a été sollicité pour créer des œuvres en relation avec les lieux.

    En effet, Michel Lamarre, maire de Honfleur, souhaitait, dans une ville ayant inspiré tant d’artistes, mettre l’art au cœur de cet espace afin de lui donner une âme supplémentaire.
    Annick Leroy a donc réalisé une fresque en mosaïque rappelant le travail de la corporation des tanneurs et des teinturiers (photo 10).

    Elle a également conçu deux sculptures fontaines :
                   - 4 oies crachant de l’eau (7 et 8)
                   - un enfant au parapluie (photos 5 et 6)
                   - un escargot géant recouvert de mosaïque (photo 9)

    Venez découvrir ce lieu unique

    Bonne journée, Chris


    7 commentaires
  • Le château de Castelmore présente une façade étroite à un étage et de deux tours carrées auxquelles s'ajoutent une tour ronde au nord et au sud. Un escalier mène à la porte d'entrée.

    La Tour de Termes d'Armagnac ou château de Thibault de Termes se situe sur la commune de Termes d'Armagnac, dans le département du Gers.

    Du château de Termes, il ne reste plus aujourd’hui que le donjon et la façade nord. Des dessins du XIXème siècle et un relevé de l’architecte Bénouville de 1857 permettent de reconstituer l’ensemble. Sa construction date de fin XIIIème à début XIVème siècle.

    Du XIIIème siècle, il a hérité de la sévérité et de l’austérité des murailles, impression renforcée par la rareté des ouvertures. En revanche, sa masse imposante et sa défense uniquement sommitale annoncent les donjons du XIVème siècle. Le début du XIVème siècle est marqué par l’absence de mâchicoulis maçonnés continus, par contre très répandus à la fin du siècle comme au donjon de Bassoues.

    Le nom de Termes d’Armagnac apparaît pour la première fois le 13 juillet 1309 lorsque le comte d’Armagnac, Bernard III, charge Jean d’Armagnac Termes de planter le pal symbolisant la protection comtale au centre de la nouvelle bastide de Plaisance.

    Auparavant, dès le XIème siècle (du bas Moyen-âge), une importante double motte castrale est édifiée à l’est de l’actuelle agglomération, au lieu-dit Monterran. La tour de bois jouxte la chapelle Saint-Barthélemy située sur une seconde motte. Cette dernière à été détruite à la Révolution et son statut d’église paroissiale laisse à penser qu’il y existait un bourg primitif.

    Bonne journée, Chris

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (III)...


    9 commentaires
  • Lupiac est un des plus vieux castelnaus du Sud-Ouest. Il était jadis fortifié. Il est situé dans l'ancienne province de Gascogne.

    Lupiac est le berceau du plus connu des mousquetaires: d’Artagnan, né entre 1611 et 1615 au château de Castelmore (près de Lupiac).

    Notez que le village d'Artagnan est situé au nord de Tarbes, dans le département voisin des Hautes-Pyrénées, ce qui explique qu’Alexandre Dumas fasse venir son héros de Tarbes...

    Lupiac a gardé la forme ovale de son ancien castelnau, avec un chemin de ronde qui rappelle les anciennes fortifications. On y remarque des maisons à colombages autour de la place centrale ainsi que des galeries couvertes.

    Sur la place d'Artagnan, se dresse l'unique statue équestre en bronze du célèbre mousquetaire, inaugurée le 9 août 2015. Cette œuvre est le point de départ ou d'arrivée de la Route Européenne d'Artagnan. Elle reliera Lupiac à Maastrich (Pays-Bas), respectivement lieux de naissance et de mort de d'Artagnan.

    Bonne journée, Chris

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...

    Le musée, le village et le château de d'Artagnan (II)...


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique