• Scènes de rues et jardin en face de notre hôtel et retour en France avec  le plaisir de survoler l’Oural, trajet avion moins fatigant dans ce sens.

    Chine IX...

    Chine IX...

    Chine IX...

    Chine IX...

    Chine IX...

    Chine IX...


    4 commentaires
  • Un petit repas histoire de manger du canard laqué avant de partir sur la grande muraille et de revenir dans un parc, histoire de faire des photos.

    La Grande Muraille ou muraille de Chine est la plus longue construction humaine au monde : elle parcourt environ 6 700 kilomètres, de la frontière entre la Chine et la Corée, jusqu'au désert de Gobi, à l'ouest du pays. En raison de sa longueur, elle est surnommée en chinois "La longue muraille de dix mille li". Elle a d'abord été construite avec de la terre, des pierres, du bois et des tuiles, puis plus tard avec des briques. Sa largeur est entre 5 et 7 mètres en moyenne et sa hauteur est entre 5 et 17 mètres. Elle possède des tours de guet et des fortifications sur toute sa longueur. Les déplacements des soldats se faisaient à l'aide de chevaux.

    Elle a été construite du IIIe siècle av. J.-C. au XVIIe siècle après JC.

    Chine VIII...

    Chine VIII...

    Chine VIII...

    Chine VIII...

    Chine VIII...

    Chine VIII...

    Chine VIII...


    1 commentaire
  • Le jardin du Plaisir Harmonieux comprend des architectures de formes diverses. On distingue des kiosques carrés, ronds, aux auvents lourds.

    Situé dans le district de Haidian, à une quinzaine de km au Nord-Ouest de Pékin, le Palais d'Eté (Yiheyuan) constitue le plus grand jardin impérial du monde.
    Il occupe une surface de 290 ha dont les 3/4 sont couverts par des lacs aux eaux peu profondes.
    L'histoire du Palais d'Eté remonte au XIIème s. quand l'Empereur Wan Yanliang de la dynastie Jin installa sa capitale dans les alentours de l'actuelle Pékin et fit construire son Palais de la Montagne d'Or sur le point culminant du site.
    Un de ses successeurs fit détourner l'eau de la Montagne de la Source de Jade, toute proche, pour alimenter la colline et créer un lac appelé "Mer d'Or".

    En 1292, sous la dynastie Yuan, un officier chargé de l'irrigation, Guo Shoujing fit creuser une large digue pour regrouper l'eau provenant de toutes les sources alentours. Ainsi, l'eau issue de la source de Changping située à 50 km au Nord de Pékin est détournée jusqu'au lac qui fut agrandi.

     

    Chine VII...

    Chine VII...

    Chine VII...

    Chine VII...

    Chine VII...


    2 commentaires
  • Sur les seize empereurs de la dynastie, treize sont enterrés dans une nécropole. Cela représente le plus grand nombre d'empereurs dans une nécropole impériale chinoise. C'est le troisième empereur Ming, Yongle, l’initiateur du projet et qui repose au milieu de la nécropole. Le culte des ancêtres faisant partie intégrante des traditions, les tombeaux sont donc très importants dans la culture chinoise. D'après les rites des Ming, on traite les morts comme les vivants. Les morts ont toujours leurs âmes qui existent et ont encore des besoins comme les vivants. Ainsi, les bâtiments des tombeaux sont des palais impériaux en plus petits avec le mur rouge (symbolisant la terre) et les tuiles jaunes (symbolisant le ciel) signifiant la place supérieure de l'empereur et son pouvoir.

    Chine VI...

     

    Chine VI...

    Chine VI...

    Chine VI...

    Chine VI...

    Chine VI...


    2 commentaires
  • Le jardin Yuxin s'étend sur 3 000 m2 et offre un paysage agréable. On trouve une allée sinueuse à travers celui-ci, à l'ombre d'arbres anciens. Le pékinois aime posséder un mainate ou de très jolis oiseaux.

    Visite d'un élevage d'huîtres perlières et ses dérivés (colliers, bijoux, etc.), visite d’une fabrique de cloisonnés de Pékin est une étape obligatoire avec un arrêt aux tombeaux des Ming. Les artisans de cette fabrique font une démonstration de la technique des émaux cloisonnés. Ensuite, on visite un musée-magasin qui offre des œuvres remarquables et impressionnantes par leurs couleurs et leur minutie, là fut notre achat de notre séjour à Pékin.

    Le soir théâtre et le lendemain démonstration de la médecine chinoise par un professeur.

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique