• L'église dédiée à Saint-Gildas, le patron de l'île, elle a été construite dans le bourg en 1766, remplaçant une ancienne chapelle dans le vallon, détruite.
    On la dota d'une tribune en 1834, d'une sacristie, d'un chœur et d'un transept en 1840, et de sa tour-clocher en 1856, visible comme un amer.
    En 1962, la sacristie est déplacée à l'extérieur du chœur. C'est de cette époque que datent les vitraux réalisés par M. Ruault, un artisan rennais. Ils ont été restaurés en 2006.

    Le bateau suspendu n'est pas un ex-voto mais une maquette destinée à être portée en procession. Il s'agit d'un navire de guerre, un trois-mâts carré armé de 94 canons plutôt que d'une goélette.

    Christian

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)

    Île de Houat (IV/VI)


    5 commentaires
  • Port de Saint-Gildas :

    Port principal de Houat, le port de Saint-Gildas est situé sur la côte nord de l'île. Il est protégé au nord par une longue jetée en L, dont l'extrémité est surmontée de la petite tourelle blanche à sommet vert du feu à secteurs de Saint-Gildas.

    La pêche et le tourisme sont l’avenir du Port de Saint Gildas.

    Christian

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)

    Île de Houat (III/VI)


    2 commentaires
  • A l'arrivée on prend le chemin ensablé. Entre les dunes, seul le bruit du ressac et les cris des mouettes nous accompagnent. C’est parti pour 20 minutes de marche (presque) exploratoire avant l’arrivée au fort.

    Ce bâtiment de pierres brutes un lieu à part. Un « fort idéal » qui lui a pris plusieurs années de restauration acharnée… C’est aujourd’hui une maison d’hôtes très confortable, dans laquelle tout est pensé pour être le plus écologique possible.

    Christian


    4 commentaires
  • Je vais vous narrer un grand W-E avec des amis, un W-E passé sur mer, sur terre et dans les airs.

    Sur mer :

    En partance de Quiberon où mon copain qui possède son voilier à son anneau, vers l’île de Houat.

    A 14 km au large de Quiberon, séparée de sa petite sœur l’île de Hoëdic par 8 km de flots bleus, l’île de Houat dresse ses falaises granitiques dans son écrin d’eau limpide. Après 2h de traversée depuis Quiberon, amarrage du voilier en face de la plage En Tal.

    Nous sommes accueillis par une trentaine de bateaux de pêche aux couleurs éclatantes et une multitude de casiers entassés dans la montée vers le charmant bourg de Houat.

    Christian


    3 commentaires
  • Emprisonnés dans la Conciergerie des prisonniers (ères) célèbres, parmi eux, à la Conciergerie, il y eut quelques prisonniers célèbres comme la Reine Marie-Antoinette (dont on peut visiter une reconstitution de la geôle), Charlotte Corday, Georges Jacques Danton, les Carmélites de Compiègne, Antoine Lavoisier, Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes ou Philippe d'Orléans.

    En 1793, le Tribunal révolutionnaire, installé à proximité des bâtiments de la Conciergerie, y rassemble tous les prisonniers des prisons de Paris et de quelques villes de province.

    Après être passé devant le Tribunal révolutionnaire, les condamnés à mort sont immédiatement transférés dans l’arrière-greffe, pour les hommes, dans de petites cellules du couloir central pour les femmes. Puis, ils rejoignent le bourreau dans la « salle de la toilette » pour y être tondus et attachés. Les gendarmes les escortent ensuite jusqu’à la cour du Mai, donnant sur la rue de la Barillerie (actuel boulevard du Palais). Après quoi, des charrettes emmènent les détenus vers la guillotine.

    Le nombre de détenus cesse d’augmenter à la chute de Robespierre, condamné à mort le 28 juillet 1794.

    Entretemps, la Terreur a vu 2780 détenus guillotinés à Paris.

    Christian

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)

    La Conciergerie (III/III)


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique