• Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    Charbonnières : 

    Le château de Charbonnières, avec sa vingtaine de chambres, ses salons et son parc de 30 hectares, niché au cœur du village percheron est proche d’Authon-du-Perche.

    Étienne du Breuil, Sieur de la Herbaudière (1585), conseiller au parlement de Paris (1573-1574), maître des Requêtes ordinaires de l'Hôtel du Roi (1583-1595), il est insulté par le roi Henri IV qui le traite de "tortu" et de "bossu" en 1596, il se tenait près du Roi tandis que celui-ci s'adressait au Grand Écuyer, et que le roi lui avait demandé de se retirer.

    Chartainvilliers :

    Le nom du village était autrefois Carnotance Villare, c’est-à-dire “domaines des Carnutes” au temps de la Gaule romaine. Les Carnutes, des Celtes, se sont installés dans la région vers 500 ans av. J.-C., sur un territoire composé de landes incultes, d’épaisses forêts et de marais qui sera défriché au Moyen Âge “pour devenir une terre céréalière”. Le mot « carnute » a donné l’adjectif « chartain », d’où : Chartainvilliers.
    La commune de Chartainvilliers fait partie historiquement du pays chartrain, en Beauce chartraine, très près du pays drouais et de l’Île-de-France (au nord du ruisseau de Gas et de la Voise).

    Chartres :

    Jean Moulin occupa les fonctions de préfet d’Eure-et-Loir du 22 février 1939 au 2 novembre 1940. C’est à partir de cette date qu’il entre dans la clandestinité. Mandaté par le Général de Gaulle, il réussit à coordonner les différents mouvements de la Résistance Intérieure et fonde le Conseil National de la Résistance. Jean Moulin est un héros de la Résistance Française, un grand homme de notre Histoire.

    Chartres en lumières, les possibilités sont multiples pour plonger dans la magie de : librement avec l’appli, avec un guide, à bord du petit train, en canoë, en gyropode Segway.

    Chartres insolite, la place Billard, non loin de la Maison du Saumon. Anciennement, le château comtal s’élevait à cet emplacement. Suite à sa démolition, on y plaça un marché aux légumes. En 1899, on commença la construction d’une halle pour le transformer en marché couvert. Inspirée du style Baltard, elle fut inaugurée en 1900 et confère aujourd’hui à la place une ambiance d’antan. D’autres lieux sont aussi à découvrir, la Petite Venise, la Maison Picassiettte, le Centre international du vitrail, situé à proximité, propose des ateliers et des expositions sur l'art du vitrail, le Compa, etc…

    Chartres Cathédrale :

    La ville est connue pour son imposante cathédrale Notre-Dame. Cette dernière, de style gothique, achevée en 1220, arbore 2 immenses flèches, des arcs-boutants, des sculptures romanes, un labyrinthe au sol et des rosaces détaillées. Elle se distingue par ses vitraux aux teintes bleues.

    Chris

    Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    « Vol de nuit...Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VII)... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Octobre à 11:40

    Coucou mon Chris,

    Voilà encore de belles découvertes pour moi avec une préférence pour les photos de Chartres et sa cathédrale.

    J'espère que vous allez bien tous les deux.

    Vent violent et beau soleil sur la Corse.

    Bonne journée, bises les amis, à bientôt.

    Maite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :