• Trois autres villages d'Eure-et-Loir (IV)...

    Belhomert-Guéhouville :

    Cette commune fut un lieu de résistance en Eure-et-Loir.

    "Durant l’occupation allemande, les instituteurs furent sollicités à de nombreuses reprises par les citoyens qui s’engageaient dans la Résistance.

    Plusieurs d’entre eux prirent leurs responsabilités en cachant des fugitifs, en organisant des planques dans des fermes amies ou en fabriquant de fausses cartes d’identité pour les résistants pourchassés par l’occupant.

    Certains prirent les armes dans les maquis, d’autres fournirent de précieux renseignements militaires aux Alliés, d’autres encore organisèrent le cambriolage de leur propre mairie où ils étaient secrétaires pour récupérer les cartes d’alimentation vitales dont étaient dépourvus les clandestins.

    Plusieurs ont payé très cher cet engagement patriote car la Gestapo et ses espions français étaient très efficaces pour les capturer.

    A Belhomert, l’instituteur Marcel Hermelin et son épouse Marguerite firent partie de ces héros méconnus.

    Hermelin avait été dénoncé par un traitre introduit dans la cellule d’un résistant pour le faire parler. Afin de préserver son réseau et de prévenir ses camarades, ce résistant avait confié une lettre au « mouton » qui devait être libéré. La Gestapo récupère la lettre et libère le « mouton » puis, effectue une rafle à Belhomert pour capturer l’instituteur.

    Marcel fût arrêté en avril 1944 et de camp en camp, il arriva à Neuengamme sur la Baltique d’où il survit par miracle en Mai 1945 lors des bombardements anglais des bateaux de croisière remplis de milliers de déportés qui coulèrent avec les navires.

    Berchères-la-Maingot :

    Elle est formée par l'association, le 14 décembre 1972, des deux communes Berchères-la-Maingot et Saint-Germain-la-Gâtine.

    C’est dans cette commune que l’on découvre une Grande Arche au milieu de nulle part, réalisée par nos aïeux bâtisseurs juste pour divertir le Roi. Il s'agissait d'un travail colossal pour l'époque mené par Vauban : acheminer de l'eau pour alimenter les fontaines de Versailles.

    Au XIXe siècle Louis Pasteur mena une partie de ses expériences à Saint-Germain-la-Gâtine. Il y travailla notamment sur la maladie du charbon, dont il découvrit le vaccin.

    Le 16 juin 1940, la région de Berchères-La-Maingot et les villages situés au nord sont le théâtre de violents combats entre le 26e régiment de tirailleurs sénégalais (26eR.T.S.) notamment et l'armée allemande. Ces combats vont faire plus de 600 morts dans la journée.

     

    Bonneval :

    Bonneval est un village fortifié qui a su préserver son identité, il est aux confins de la Beauce et à l'orée du Perche dans le cadre verdoyant des vallées du Loir et de l'Ozanne, au milieu des plaines à blé où dominaient jadis les moulins.

    Autour des fortifications de l’enceinte du centre historique, le Loir coule dans les fossés. L’abondance de l’eau au cœur de la ville lui a valu le surnom de « petite Venise de la Beauce ».

    Chris

     

    Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    Trois autres villages d'Eure-et-Loir (VI)...

    « Trois autres villages d'Eure-et-Loir (III)...Trois autres villages d'Eure-et-Loir (V)... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Octobre à 12:47

    Bonjour

    Bonneval semble très  compact, les maisons presque les unes sur les autres, ça manque d'air, voilà ce que je ressens en voyant cette photo*

    bisous

    2
    Jeudi 18 Octobre à 14:58

    Bonjour mon Chris,

    Voilà encore de superbes photos de villages que tu as survolés. J'aime beaucoup les deux 1ères photos.

    Très beau temps aujourd'hui ici.

    Bonne fin de journée, bises à vous deux, à bientôt.

    Maite

    3
    luce
    Vendredi 19 Octobre à 16:05

    bonjour cricri,

    Ma préférence va au premier village bien verdoyant et doté d'un joli petit manoir sur la colline , et puis il a une  intéressante histoire sur son passé. J'espère y voir un jour le mien (de village) , on ne sait jamais (sourire)

    Bises et un bon week-end à vous deux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :