• Sainte-Agnès (II/II)

    Les premiers indices de présence humaine remontent à près d’un millénaire avant Jésus-Christ. Sainte-Agnès a été très convoitée de par sa position stratégique. Les Romains l’utilisèrent comme place forte, puis elle fut successivement briguée par les comtes de Vintimille – qui érigèrent le château sur son piton rocheux à la fin du Xe siècle – puis les comtes de Provence, la Maison de Savoie et même les Grimaldi. Au XIVème siècle, les murailles et les tours de la demeure féodale fortifiée furent peu à peu délaissées pour voir s’établir le village à son emplacement actuel sur un habitat celto-ligure. Sainte-Agnès ne fut rattachée à la France qu’en 1860 lorsque Victor-Emmanuel II, alors roi de Sardaigne, céda Nice et la Savoie.

    En descendant de Sainte-Agnès on passe devant le petit village de Peille.

    Peille conserve de son lointain et glorieux passé des vestiges de fortifications, un ancien tribunal du XIV° (le palais des Consuls) et le robuste palais des Lascaris construit au XIVe siècle au bord de la falaise.

    « Aujourd'hui reposTurenne (I/II) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Juin à 09:19

    Bonjour mon Chris,

    Tristesse de voir les ruines du château, hélas ! il y en a un grand nombre dans cet état. Le jardin médiéval ressemble fort à un cadran solaire, je le trouve très original. Je ne connais pas Peille non plus, hélas !

    Cet après-midi, seconde piqûre du vaccin. Valentin est là pour quelques jours, quel bonheur !!!

    Bonne journée à vous deux les amis en espérant qu'elle soit aussi ensoleillée que la mienne ! Bises et caresses, à bientôt.

    Maite

    2
    Jeudi 10 Juin à 08:10

    Lointaines les processions avec les bannières au vent, immortalisées par d'anciens clichés....

    Merci de ce beau partage

    Bon jeudi

    3
    luce
    Jeudi 10 Juin à 10:22

    Bonjour cricri,

    Gros orage hier, débranché l'ordi.

    La France nous réserve des lieux de toute beauté comme ce village que je ne connaissais pas malgré avoir sillonné l'hexagone bien souvent. Tu as su encore dénicher un endroit que l'on n'oublie jamais après l'avoir vu.  

    La chaleur arrive, short de circonstance.

    Bises à vous deux, Océane,  reste bien au frais!

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :