• Joinville en Champagne (1/8)

    Lorsque je pratique l’aviation, j’en profite pour agrémenter mes parcours par des visites de vieilles pierres ou pour me cultiver dans des endroits parfois très curieux. C’est pourquoi aujourd’hui je vais vous présenter Joinville (Haute-Marne) et son environnement.

    Série 1/8 : Mais en premier une petite explication sur ce que je survole avant. La Marne qui traverse la ville est régulée en aval par le plus grand plan d'eau artificiel d'Europe, le lac du Der-Chantecoq ou Lac-réservoir, plan d’eau conçu comme son nom l’indique, de régulateur des eaux de la Marne qui alimentent la Seine et ainsi protéger Paris des inondations.

    LES DATES CLÉS

    1910 et 1924 : deux inondations dévastatrices conduisent les hommes à entreprendre un vaste programme de régularisation des flots de la Seine.

    1938 : 1ère étape de ce gigantesque chantier avec la construction du réservoir de Champaubert (450 hectares)

    1955 : de nouvelles inondations montrent l'urgence d'une seconde phase. La construction du réservoir Marne, nommé Lac du Der, destiné à emmagasiner les crues de la Marne, débute alors. Son implantation se fera dans une vaste dépression argileuse de 4 800 hectares.

    1974 : après 10 ans de travaux, les ouvriers ouvrent les vannes du canal. Ils laissent ainsi les eaux de la Marne recouvrir doucement la vaste cuvette argileuse qui allait devenir le plus grand plan d'eau d'Europe.

    La tranquillité des habitants de la vallée de la Marne a fait le désespoir de 300 habitants du bocage.

    3 VILLAGES IMMERGÉS...

    Champaubert-aux-Bois : De ce village de 180 habitants, seule son église, installée sur un promontoire, a été sauvée des eaux. Protégée contre les vagues du large, l'église veille maintenant sur le lac.

    Chantecoq : Le village de pur style champenois comptait 57 habitants en 1964. L'ensemble du finage de cette petite commune est sous les eaux sauf une petite colline devenue l'Île de Chantecoq.

    Nuisement-aux-Bois : Réputé pour ses vignes, le village de 64 habitants vit à travers son église à pans de bois et sa maison du forgeron, démontées et remontées pièce par pièce sur le site du Village - Musée du Der à Ste Marie du Lac Nuisement. Le combat de ces femmes et hommes du Bocage invite les visiteurs à se souvenir de ce passé.

    Quelques chiffres :

    Superficie : 48 km²

    Profondeur · Maximale · Moyenne : ; 18 m; 4 à 7 m

    Origine : Artificielle

    Volume : 350 millions de m3

    Joinville en Champagne (1/8)

    Joinville en Champagne (1/8)

    Joinville en Champagne (1/8)

    Joinville en Champagne (1/8)

    Joinville en Champagne (1/8)

    « Corte (II/II)Joinville en Champagne (2/8) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 31 Juillet à 21:10

    Voila de belles photos aériennes.Cela me rappelle tant de souvenir du temps où je pilotais Cessna ou Piper....Vu du ciel les paysages prennent une autre dimension

    Bon samedi. 

    2
    luce
    Samedi 1er Août à 13:17

    Bonjour cricri,

    Triste sort pour ces 300 personnes qui ont perdu leur maison pour ce Lac-du-Der,ça me rappelle les 150 il y a 50 ans qui ont subit le même sort pour ce barrage   que je suis retournée voir dernièrement dans mon département; mais tout cela pour une bonne cause bien sûr.  Bien utiles tes explications on comprend bien pourquoi.

    Toujours canicule, les nuits sont perturbées en ce moment.

    Bises à vous deux, caresse à chipette. 

     

    3
    Dimanche 2 Août à 11:17

    Bonjour mon Chris,

    L'église les pieds dans l'eau et sauvée de celle-ci, j'adore !!!!! Les inondations où qu'elles soient sont toujours tragiques que ce soit pour la population ou (et) les habitations. Belle documentation écrite et photographique !!!

    Bon dimanche les amis, bises et caresses à la bestiole !

    Maite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :