• Croisière sur le Douro IX...

    Série 9 : Lamego connu au XVIIIè siècle, une période de grande prospérité lorsque l'on produisait ici un "vinho fino", qui fut à l'origine du renommé vin de Porto. Ville très ancienne, puisque les Visigoths au VIIè siècle avait élevé Lamecum au rang de siège de l'évêché.

    Ensuite, elle connu le sort de bien d'autres localités qui avec le temps viendraient à être portugaises : elle fut prise par les Maures, reconquise par les Chrétiens, tomba à nouveau entre les mains de l'Islam, jusqu'à ce qu'en 1057, Fernando Magno de Castela, bisaïeul de D. Afonso Henriques, premier roi du Portugal, la reconquit définitivement. Le château, en haut de la ville, la cathédrale et la petite église de Santa Maria de Almacave, témoignent de l'époque médiévale. Des histoires racontées sur les azulejos qui recouvrent les murs, des peintures sacrées et de belles décorations en gravure d'or ajoutées à l'époque baroque sont de bonnes raisons d'entrer lorsque vous passerez devant. Une mention spéciale pour l'Église du Couvent de Santa Cruz, avec vue sur la ville, et pour le somptueux et monumental sanctuaire baroque consacré à Notre Dame des Remèdes, qui du haut de ses 600 mètres réponds aux appels des croyants affligés, accordant des remèdes à leurs maux.

    Croisière sur le Douro IX...

    Croisière sur le Douro IX...

    Croisière sur le Douro IX...

    Croisière sur le Douro IX...

    Croisière sur le Douro IX...

    « Croisière sur le Douro VIII...Croisière sur le Douro X... »

  • Commentaires

    1
    luce
    Jeudi 15 Mars à 17:30

    Bonjour cricri,

    Elle a connu de tristes sorts cette ville, mais elle a de beaux restes heureusement. j'admire encore ces azulejos, mais difficile d'en comprendre les histoires. Elle m'a l'air bien longue cette croisière, es-tu allé jusqu'à la frontière espagnole? Courses aujourd'hui sous une pluie battante, les jours se suivent mais...

    Bises à vous deux, bonne soirée.

     

      • Jeudi 15 Mars à 19:02

        Bonsoir Luce,

        Tu es pressée de voir la suite, la remontée du Douro est comme un plat qui mijote doucement (sourire).

        Bises de nous deux entre deux giboulée de Mars...

        Chris et Mary

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :