• Collonges-la-Rouge (III/IV)

    En 1308, le vicomte de Turenne accorde à la ville une charte de franchise. Le droit de juridiction haute, moyenne et basse lui est accordé. Il préside à la naissance de lignées de procureurs, avocats, notaires. L’enclos ne suffit plus à contenir sa population. Naissent alors les barris : le faubourg de la Veyrie à l’est, celui de Hautefort, du Faure, la Guitardie.

    Collonges traverse les guerres de religion, de manière relativement pacifique, puisque les deux nefs de l'église sont utilisées alternativement pour le culte catholique et le culte protestant. Après les guerres de religion, la reconstruction du patrimoine de la petite noblesse coïncide avec la montée en puissance de la vicomté. C’est à cette époque que s’élèvent les nobles logis des officiers de la vicomté. Après la vente de la vicomté à la Couronne de France en 1738, qui entraine la fin de ses privilèges fiscaux, puis la Révolution, qui détruit les bâtiments du prieuré, le bourg ne retrouve qu’une prospérité éphémère au début du XIXe siècle. Collonges perd peu à peu ses habitants, le village se transformant en carrière de pierres.

    Collonges-la-Rouge (III/IV)

    Collonges-la-Rouge (III/IV)

    Collonges-la-Rouge (III/IV)

    Collonges-la-Rouge (III/IV)

    Collonges-la-Rouge (III/IV)

    Collonges-la-Rouge (III/IV)

    Collonges-la-Rouge (III/IV)

    « Collonges-la-Rouge (II/IV)Collonges-la-Rouge (IV/IV) »

  • Commentaires

    1
    luce
    Mercredi 24 Juin à 11:31

    Bonjour cricri

    Important de connaitre le passé de cette bourgade que j'ignorais.  J'ai visité l'église sans m'y attarder, trop de monde. Par contre le tympan m' avait attiré le regard. 

    Bises à vous deux,  caresse à chipette. 

    2
    Mercredi 24 Juin à 16:00

    Bonjour Chris,

    J'adore ce rouge mais pardon si je me répète ! Ce village est si beau, dommage qu'il y ait beaucoup trop de monde à mon goût, enfin, avant la crise. Je souhaite que les touristes y reviennent tant les commerçants en ont besoin, que ce soit là ou dans tout le pays.

    Bonne fin de journée, bises et caresses à la bestiole.

    Maite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :