• Clochemerle (I/II)...

    Une histoire, un roman et un film avec Fernandel

    Au centre de la place, trône la célèbre « pissotière » ou plutôt son imitation. Sur sa gauche, les automates et les jeux de scène d’un manège théâtral évoquent deux passages du roman. À deux pas, la cave de Clochemerle, gérée par la coopérative des viticulteurs, sert un cru local sélectionné chaque année à l’aveugle et aussi… du jus de raisin, pour ceux qui ne veulent -ou ne peuvent- pas boire d’alcool. La terrasse panoramique s’ouvre sur le magnifique paysage de vignes en contrebas.

    En 1934, un éclat de rire secoue la France. « CLOCHEMERLE », le célèbre roman de Gabriel Chevalier, s’inspire du village de Vaux-en-Beaujolais, où l’écrivain passait ses vacances. En 1956, Gabriel Chevallier scellera définitivement le sort de Vaux en Beaujolais en reconnaissant Vaux en Beaujolais comme lieu d'inspiration de Clochemerle.
    Ouvrage essentiel sur la vie rurale de l'entre 2 guerres, il raconte la construction d’une nouvelle « pissotière » au centre du petit village de Clochemerle. Ce nouvel « agrément de village » devient alors le centre des rancœurs villageoises.

    Clochemerle est désormais un classique de la littérature comique qui a été traduit en 17 langues. Il a même été adapté en série télévisée par la BBC et en téléfilm par France 3.

    Un village à visiter...

    Clochemerle (I/II)...

    Clochemerle (I/II)...

    Clochemerle (I/II)...

    Clochemerle (I/II)...

    Clochemerle (I/II)...

    Clochemerle (I/II)...

    Clochemerle (I/II)...

    Clochemerle (I/II)...

    « Entraygues-sur-Truyère (V/V) :Clochemerle (II/II)... »

  • Commentaires

    1
    luce
    Samedi 18 Janvier à 11:27

    Bonjour cricri,

    Tu m'as donné l'envie de revoir ce film tiré de cette histoire qui date de l'année où j'ai vu le jour,  donc récente (sourire).  Donc après recherche, je me suis faite plaisir hier soir. Moi aussi, j'appréciais beaucoup cet acteur. Nous avons l'intention d'aller visiter ce village qui a eu la bonne idée de mettre en valeur ces souvenirs d'antan  que "les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre "

    Bises à vous deux,  caresse à la choupinette. 

     

      • Samedi 18 Janvier à 23:54

        Merci Luce,

        Aujourd'hui, repas de mon groupe de randonneurs ''les pieds légers", après un bon cassoulet nous avons les pieds lourds (sourire).

        Bises du soir,

        Christian et Mary et le ouaf...

    2
    Lundi 20 Janvier à 13:54

    Voilà un village que je ne connais pas mais que j'aimerais découvrir, grâce à toi, c'est fait. Par contre, il faudrait que je vois ou revois le film.

    Bonne journée, bises à vous deux, à +++

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :